De l'art du sous-titrage

Valérie Julia, traductrice littéraire spécialisée dans le sous-titrage, animait le 31 mai dernier un atelier à l'ETL. Actualitté,  sous la plume de Claire Darfeuille, lui a consacré un article aussi complet que pertinent. En voici les premières lignes. Vous pouvez retrouver l'article dans sa totalité en cliquant ici:

L'École de Traduction Littéraire du CNL a reçu Valérie Julia, traductrice dans l'audiovisuel et l'édition, pour animer un atelier consacré à la technique du sous-titrage. Une écriture soumise à de nombreuses contraintes - lisibilité, temps, concision - où le mot à mot est exclu.

Cages

froussecarton, CC BY NC 2.0, sur Flickr

Parmi les jeunes traducteurs de l'ETL réunis pour cet atelier, peu avait déjà une expérience en matière de sous-titrage. Première confrontation donc au difficile exercice qui consiste à traduire une langue orale  en un résumé écrit, le plus synthétique possible, sans perdre d'informations essentielles au passage. La pratique valant mieux qu'un long discours, Valérie Julia leur propose de s'atteler au sous-titrage d'un court extrait d'une série américaine diffusée l'automne prochain sur Arte.

Durée d'apparition du sous-titre : 2,10 secondes